Lorina Limonade – Golfe du Morbihan s’impose sur la dernière régate d’avant-saison du Tour de France à la Voile !

Actualité
- 18/06/2017

Clap de fin sur la Normandie Cup ! Après 4 jours d’affrontement en Baie de Seine, les 16 trimarans monotypes venus régater une ultime fois avant le Tour de France à la Voile en ont fini avec l’épreuve havraise. Le programme était chargé : 15 courses courues, dont trois raids et 12 stades nautiques. Malgré une première journée en demi-teinte, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan termine en beauté et s’impose à la Normandie Cup à l’issue d’une dernière journée décisive ! 
Très belle performance du côté des Lorina Mojito – Golfe du Morbihan 
qui ont également tiré leur épingle du jeu à la Normandie Cup et terminent 4èmes.
Les deux équipages vannetais concluent ainsi de la plus belle des manières l’avant-saison Diam 24 et ont désormais dans leur ligne de mire le Tour de France à la Voile, dont le coup d’envoi est dans 19 jours.   

Une dernière mise en jambe réussie à la Normandie Cup

Les deux trimarans débutent pourtant la compétition en Normandie d’un mauvais pied. Les deux raids côtiers, de 20 milles chacun, aller-retour jusqu’à Deauville se révèlent éprouvants. Les Vannetais n’arrivent pas à se défaire de phénomènes météorologiques complexes et jouent en milieu de tableau. Lorina Limonade – Golfe du Morbihan se classe à l’issue de cette première journée 7ème, suivi deux places plus loin, par Lorina Mojito – Golfe du Morbihan.

Dans l’adversité, l’union est de mise ! Le vendredi, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan et Lorina Mojito – Golfe du Morbihan se remobilisent et réalisent un doublé en se classant respectivement 1er et 2ème de la journée. Grâce à cette performance, le trio Delapierre/Salomon/Peponnet est propulsé à la troisième place du classement général provisoire. De même, les Mojitoboys gagnent trois places, ils sont 6èmes à l’issue du second jour.

La troisième journée de compétition est marquée par les caprices d’Eole ! Lorina Limonade – Golfe du Morbihan compose parfaitement dans le petit temps sur un court raid de 11 milles. Il se classe 2ème et monte sur la seconde marche du podium provisoire. Bonne option également pour le trimaran vert qui termine 6ème du raid mais perd une place au général provisoire, il est 7ème. 

Le vent instable en direction et en intensité n’ont pas effrayé les Vannetais. Ils jouent le tout pour le tout sur cette dernière journée décisive. Ils sortent des phases qualificatives dans les 8 meilleurs bateaux et accèdent à la super-finale. Ils réalisent un sans-faute sur cette toute dernière course de l’avant-saison : les limonadiers sont les premiers à franchir la ligne d’arrivée, le trio Perron/Flament/Dorange dans leur sillage. Lorina Limonade – Golfe du Morbihan achève ainsi son ascension jusqu’au sommet du classement. Lorina Mojito – Golfe du Morbihan termine au pied du podium, à la 4ème place, son meilleur résultat de la saison ! Il s’agit donc d’une dernière répétition réussie avant le Tour de France à la Voile.

« Nous sommes très heureux du dénouement de la Normandie Cup. Nous prouvons ainsi notre capacité à revenir de loin. Nous n’avons rien lâché face à des adversaires solides. C’est une belle leçon : rien n’est jamais fini, il faut se battre jusqu’au bout ! » confie Matthieu Salomon, co-skipper de Lorina Limonade – Golfe du Morbihan.

« Nous tirons un bilan très positif de la Normandie Cup. Nous sentons une réelle progression, notamment sur les raids côtiers. Notre préparation est plus précise. Nous avons réussi à batailler avec les équipages professionnels, c’est de bon augure pour le Tour de France à la Voile. Cette dernière régate d’avant saison, nous met dans une belle dynamique pour cet été. » confie son homologue chez les Mojitoboys.

L’heure est au bilan de l’avant saison ! 

Avec trois victoires (Spi Ouest-France, Grand Prix Guyader, Normandie Cup) et une seconde place (Grand Prix Atlantique) Lorina Limonade – Golfe du Morbihan domine l’avant saison et confirme ainsi son leadership.

« Nous réalisons une meilleure avant saison que l’année passée. Nous n’aurions pas pu rêver mieux. Maintenant, les compteurs sont remis à zéro pour le Tour de France à la Voile, c’est une autre régate. Ce n’est pas parce que nous avons réalisé une belle avant saison que nous allons remporter le Tour cet été. Je pense que le niveau de la flotte est en hausse cette année, il va falloir démontrer que nous savons élever notre niveau de jeu. » explique Quentin Delapierre, co-skipper de Lorina Limonade – Golfe du Morbihan.

Quentin Delapierre, Matthieu Salomon, Corentin Horeau, Bruno Mourniac et Kevin Peponnet démontrent ainsi qu’ils sont fins prêts pour aller chercher une deuxième fois consécutive le titre de vainqueur du Tour de France à la Voile dont ils sont incontestablement les grands favoris. Pas question pour autant de relâcher la concentration, ils le savent, le Tour est une épreuve de longue haleine.

Du côté des Lorina Mojito – Golfe du Morbihan, le bilan est également positif. Malgré quelques fausses notes, les jeunes amateurs ont régulièrement joué dans le haut du tableau, tenant la dragée haute, aux teams professionnels. Ils s’octroient même une magnifique victoire de manche au Grand Prix de l’Ecole Navale, atteignant ainsi un objectif qu’ils s’étaient fixés ! Le souvenir du Tour de France à la Voile 2016 où la victoire au classement amateur leur avait échappé lors de l’ultime journée à Nice au profit de Team France Jeune leur confère une volonté de fer. Cet été, Solune Robert, Riwan Perron, Charles Dorange, Louis Flament et Tim Mourniac reviennent le couteau entre les dents pour être sacrés meilleurs amateurs ! « J’ai hâte de disputer mon premier Tour de France à la Voile. Riwan Perron et Solune Robert nous ont bien briefés sur les erreurs à ne pas commettre cet été. Je pense que nous avons toutes les cartes pour faire un beau Tour, il faudra bien les abattre ! » conclut Louis Flament, barreur du Team.  

Quentin Delapierre | Lorina Limonade – Golfe du Morbihan

« La Normandie Cup s’annonçait compliquée puisque Bruno Mourniac et Corentin Horeau étaient absents. Tous les jours nous avions donc la même composition d’équipage et ce n’est pas que ce que nous affectionnons le plus. La Normandie Cup était également un retour au Diam24 pour nous après la Croatia Match Cup. Il fallait retrouver nos repères et être prêts à affronter une concurrence dont le niveau est en hausse. Nous débutons par deux raids côtiers compliqués, nous avons un manque de réussite. La première journée nous déstabilise puis que nous sommes 7èmes. Nous sommes restés unis et nous nous sommes appliqués à remporter un maximum de manches. Dès le deuxième jour, nous le faisons très bien. Nous nous imposons sur les phases de qualifications et en finale, cela nous remet dans le match ! Hier, le raid s’est bien déroulé aussi avec une belle bataille avec SFS. Aujourd’hui était une journée couperet. Il nous manquait trois points sur SFS. En qualification, nous tentons des coups, qui ne marchent pas forcément, mais nous restons confiants. Lors de la finale, c’est le scénario idéal pour nous, nous sommes en embuscade sur SFS. Nous nous sommes toujours dit que tout était possible ! Nous nous sommes appliqués à ne pas commettre d’erreurs techniques. C’est la première régate d’avant saison où nous ne commençons pas en tête., nous avons donc pu prouver que nous étions capables de revenir malgré un retard conséquent et de nous imposer. Maintenant, il faut rester concentré et humble parce que les concurrents naviguent très bien. Chaque année, la Normandie Cup nous prépare bien au Tour de France à la Voile grâce à son format à l’identique et son plan d’eau complexe.

L’année passée, lorsque nous avons gagné le Tour de France à la Voile, nous avions dit que nous voulions revenir en 2017 pour réaliser un doublé. Je ne sais pas si nous y arriverons. En tout cas, l’investissement et la concentration sont à la hauteur de l’objectif. »   

Matthieu Salomon I Lorina Limonade – Golfe du Morbihan

« Nous avons réalisé une belle avant saison avec trois victoires et une seconde place. Cela nous met dans de bonnes conditions pour le Tour de France à la Voile. Nous sommes très heureux du dénouement de la Normandie Cup. Nous prouvons notre capacité à revenir de loin. Nous n’avons rien lâché face à des adversaires solides. C’est une belle leçon : rien n’est jamais fini, il faut se battre jusqu’au bout ! » 

Kevin Peponnet I Lorina Limonade – Golfe du Morbihan 

« Durant l’avant saison nous avons encore trouvé des pistes de travail. Nous avons progressé sur nos manœuvres, notre coordination, la communication à bord. Cette progression est en partie liée au fait que nous avons navigué sur d’autres supports que le Diam24, nous nous sommes enrichis de nouvelles expériences. Nos navigations en M32 nous ont beaucoup appris sur des réglages, que nous avons transposés sur le Diam24. C’est un plus ! »   

Riwan Perron | Lorina Mojito – Golfe du Morbihan

« Nous tirons un bilan très positif de la Normandie Cup. Nous terminons 4ème au classement général, c’est notre meilleur résultat de la saison. Nous sentons une réelle progression, notamment sur les raids côtiers. Notre préparation est plus précise. Concernant, les stades nautiques, nous sommes très satisfaits, c’est notre point fort. Nous savons très bien dérouler le match, bien tactiquer et cela paie les deux jours de stadiums puisque nous signons des 2èmes places en super finale. Nous avons réussi à batailler avec les équipages professionnels, c’est de bon augure sur le Tour de France à la Voile. Cette dernière régate d’avant saison, nous met dans une belle dynamique pour cet été. Il nous reste 15 jours avant le départ, il va falloir rester concentré et bien préparer le bateau. 

Nos configurations d’équipage fonctionnent très bien, nous avons une équipe complète ! Le bateau est prêt, on a encore une semaine de préparation à l’ENV, et ensuite on sera prêt. Nous arrivons à faire de belles choses. Au vu des performances de l’équipe, nous pensons que nous pouvons gagner le titre de meilleurs amateurs du Tour France à la Voile. Et même pourquoi pas, tenter un top 5 ! »

Louis Flament I Lorina Mojito – Golfe du Morbihan 

« L’esprit à bord et à terre est parfait, nous sommes toujours bienveillants les uns avec les autres. C’est plus facile de progresser dans ces conditions. J’ai hâte de disputer mon premier Tour de France à la Voile. Riwan Perron et Solune Robert nous ont bien briefés sur les erreurs à ne pas commettre cet été. Je pense que nous avons toutes les cartes pour faire un beau Tour, il faudra bien les abattre ! »   

Charles Dorange I Lorina Mojito – Golfe du Morbihan

« La préparation était bonne, nous nous sommes toujours entraînés face aux meilleurs Teams. Nous avons appris beaucoup de choses. Nous avons commis quelques erreurs, mais nous apprenons vite. Nous avons une bonne vitesse et des bons choix tactiques. C’est de bon augure pour cet été.  Le format du Tour de France à la Voile sera stressant, notamment avec les super finales où tout se joue sur une seule course. J’ai hâte d’être à Dunkerque, je pense que nous pouvons réaliser de belles choses ! »